Marie Gloris Bardiaux-Vaïente

Historienne et scénariste

Marie Gloris Bardiaux-Vaïente

Historienne et scénariste

Biography

Historienne et scénariste. Après une Maîtrise puis un Master II en histoire contemporaine, Marie Gloris Bardiaux-Vaïente obtient un doctorat en Histoire Contemporaine à l’Université Michel de Montaigne. Ses travaux s’articulent autour des thèmes spécifiques que sont l’histoire de la peine de mort et l’histoire de l’abolition, en France et en Europe. Scénariste de bande dessinée, elle use régulièrement des pseudos de Marie Gloris ou – MGBV -. Elle écrit aussi des textes historiques, ou bien d’actualité, autour des notions de féminisme, de justice et de sociologie politique. Elle est, enfin, une membre active du Collectif des créatrices de Bande Dessinée contre le sexisme.

Retrouvez Marie en conférence le Dimanche 28 Mai !

Bibliographie :

-Féministes, (Collectif de onze bandes dessinées), Vide Cocagne, sortie fin 2017, (Scénario et coordination éditoriale)

-Cléopâtre, La Reine fatale, Delcourt, Paris, Coll. « Histoire et Histoires » T.1-2, sortie août 2017, (Scénario : GLORIS Marie, GLORIS Thierry ; Dessin : MOUCLIER Joël)

-Isabelle, La louve de France, Delcourt, Paris, Coll. « Histoire et Histoires » T.1-2, 2012-2014. (Scénario : GLORIS Marie, GLORIS Thierry ; Dessin : CALDERON Jaime)

– Revue numérique, Le carnet de l’abolition, Catalogue BnF, 2012.

– Plusieurs participations au Journal de Spirou (Dupuis), avec au dessin Ruben DEL RINCON ou Jean-Paul Krassinsky (2015/2016/2017)

– Histoire de l’abolition de la peine de mort dans les six pays fondateurs de l’Union Européenne, thèse de doctorat, soutenue le 9/07/2015, à l’Université Michel de Montaigne, Bordeaux III, sous la direction de Mr Bernard Lachaise.

– La Guillotine, documentaire dessiné par Rica (40 planches) dans La Revue dessinée numéro 3 (2014).

– Champs d’honneur, Delcourt, (Ecriture des cahiers historiques pour l’ensemble de la série/2016)

– Notes d’intentions féministes, Blog.

– Feuilleton historique (22 épisodes en ligne) pour l’association ECPM (2012/2014)

– Diverses publications dans des revues Scientifiques (Criminocorpus, Arkhéia, Parlement[s], etc.)

Partagez avec vos amis !