Jeu vidéo ou réalité virtuelle ?

Les deux !
15
Mai

La virtualité au service de la réalité

Au gré de mes pérégrinations en ce second jour de Bordeaux Geek Festival, j’ai eu tout le loisir de m’attarder sur un stand ayant piqué ma curiosité dès mon arrivée, Cap Sciences. Dédié à la démonstration et à la compréhension de phénomènes scientifiques, Cap sciences s’illustre ici au travers d’animaux que nous connaissons tous mais que nous n’avons malheureusement jamais eu la chance d’approcher, ni même voir de nos propres yeux. Réalisés grâce aux machines du FabLab, bustes de licornes et de dinosaures trônent sur le stand.

Ces derniers sont accompagnés d’un Oculus Rift de seconde génération ainsi que de Google Cardboard, vous permettant de vous immerger pleinement dans une expérience de réalité virtuelle durant laquelle vous pourrez incarner un animal afin d’y découvrir un monde atypique. Mais si vous souhaitez corser la difficulté et passer sur quelque chose de plus « vif », un Roller Coaster vous attend sur Google Cardboards ! Un jeu à réserver aux plus aguerris car il peut rapidement faire tourner la tête…

Cardboard

Mais ces expériences m’ont permis de m’interroger sur les possibilités qu’il nous aurait été offertes si nous avions possédé un tel matériel étant plus jeune. Car oui, en tant que fiers geeks, nous avons souvent regretté de ne pas avoir accès à des méthodes d’apprentissage plus ludiques. Rappelez-vous, il suffisait que le prof de maths propose de travailler sur ordinateur pour que les deux tiers de la classe se réveillent subitement et ce, malgré les trois heures de trigo que l’on venait de se farcir.

Le serious game tend donc à accéder à cela dans le but d’offrir aux générations futures ce que nous recherchions désespérément, apprendre en s’amusant. Un constat pourtant simple mais ô combien difficile à mettre en place, à jauger et à instaurer dans un cadre scolaire.

Mais rassurez-vous, ce genre de pratique gagne en popularité, les moeurs commencent à changer et la réponse adéquate à ce constat réside certainement en la réalité virtuelle. Chose que Cap Sciences semble avoir particulièrement compris. Peut-être que, dans quelques années, nous pourrons enfin dire adieu aux bouquins d’Histoire Géo (et vu leur poids, ce ne serait pas un mal) dans le but de les remplacer par des casques de réalité virtuelle. Adieu aussi les cours magistraux et bonjour à l’immersion ! Imaginez-vous, tel un assassin (de très beaux cosplays d’ailleurs), déambuler en Italie au pied du Colisée. Ne sont-ce pas là les débuts de l’Animus ?

TesteuseTesteur

Le jeu vidéo demeure certainement le porte-étendard en matière de réalité virtuelle et se doit donc de faire bonne figure aux yeux du monde. Et pour cela, on peut compter sur Inria ! Mêlant univers geek et scientifique, Inria est présent sur le BGF pour vous faire tester différents jeux interactifs en réalité virtuelle, réservant également quelques surprises aux amateurs de robotique et de High-Tech !

Réalité virtuelle et jeu vidéo font donc bon ménage et cela ne changera certainement pas de sitôt ! Sur ce, je retourne au Bordeaux Geek Festival et j’espère que vous en ferez autant !

Jérémy Bessonies

Partagez avec vos amis !

Répondre

Répondez au CAPTCHA pour envoyer votre message : *

.gdlr-blog-full .post { width: auto; max-width : 750px; }