Le CM fait son cinéma : Critique Ciné Black Panther

Découvrez la critique maison du dernier Marvel !
Black Panther
14
Fév

Le CM fait son cinéma : Critique Ciné Black Panther

Si nous devions résumer Black Panther en une phrase ça serait certainement : Le roi est mort… Vive le roi ! Car c’est bel et bien un contexte politique que le dernier né de Marvel Studios nous apporte. Ca manquait cruellement au sein du Marvel Cinematic Universe

 

Black Panther est un héros politiquement engagé

Introduit dans le très mitigé Captain America 3 : Civil War, Black Panther était arrivé comme un cheveu sur la soupe. Présenté directement comme un fier guerrier aux compétences et à la tenue très particulière, ce héros tout de vibranium vêtu apportait tout de même un vent de fraîcheur à cette équipe d’Avengers un peu vieillissante. Prenant place directement après la fin de Civil War, Black Panther rebondit sur les quelques éléments politiques de ce dernier. T’Chaka, roi du Wakanda est mort et son fils T’Challa (Chadwick Boseman) se voit endosser les manteaux de roi et de Black Panther, guerrier et protecteur ancestral du Wakanda.

Seulement voilà, comment expliquer qu’un Etat africain ultra développé technologiquement grâce à la découverte du vibranium ait pu passer inaperçu au cours de toutes ces années ? Comment rendre crédible cette soudaine apparition d’un héros africain au sein d’une équipe de héros majoritairement américains ? C’est là que le film surprend. Sans être une origin story, il nous raconte le comment et surtout le pourquoi.

 

Une ambiance relativement unique : Le Wakanda prend vie

Visuellement, le film est très bon. Coogler arrive à nous offrir un savant mélange visuel entre la savane et Asgard, entre tradition et modernité. La musique est bien amenée. Elle mélange habilement elle aussi, morceaux de rap US et musiques traditionnelles africaines. Quelques effets spéciaux sont cependant moyens par moment, mais ils restent globalement bons la plupart du temps. On notera également un changement d’ambiance assez soudain entre la première partie du film, très poétique, servant à la mise en place et la seconde partie qui ne déroge pas à la règle : un Marvel reste un film d’action. Cela peut en rebuter certains, mais le récit global est cohérent et l’action ne vient pas simplement se poser là par hasard.

 

Des personnages secondaires qui font briller Black Panther

Très poétique, Black Panther ne cache pas ses ambitions d’être un Marvel un peu différent, mais pas aussi funky que Thor 3 : Ragnarok. Le ton est sérieux et ponctué d’humour, notamment grâce aux personnages secondaires. Les femmes sont majoritairement mises en avant cette-fois ci, fait rare pour un Marvel. Elles sont crédibles, utiles et enrichissantes pour le héros. On notera au contraire que les seconds rôles masculins sont très souvents expédiés et trop peu travaillés.

 

Et le méchant dans tout ça ?

Autre bon point pour le film, le bad guy de l’histoire, Killmonger, nous offre un excellent background pour son personnage. Bien qu’on puisse regretter la énième utilisation de l’idée du Némesis vengeur et copieur (un méchant avec les mêmes pouvoirs que le héros), le jeu d’acteur est très touchant, on en viendrait presque à comprendre ses motivations qui ne sont pas sans rappeler certains combats sociaux actuels. 

 

Une bonne introduction avant Infinity War

Un peu plus de deux heures de spectacle vous attend avec ce long métrage. Les personnages sont attachants. Le réalisateur a très clairement travaillé la mise en scène . L’histoire est cohérente.  Le wakanda se présente à nous !

En résumé, c’est un Marvel plutôt bon qu’on nous apporte là. Loin d’être parfait, il se veut tout de même différent du film de super-héros classique au travers de ses enjeux. On constate un net retour à du sérieux pour préparer le terrain avant Avengers Infinity War et ça n’est pas plus mal. Les scènes post-génériques (au nombre de deux), désormais classiques du genre, n’apportent pas réellement aux futures intrigues, mais restent sympathiques. Maintenant, il ne reste plus qu’à attendre le mois d’Avril pour revoir T’Challa en action avec ses amis costumés. Et on a hâte ! Black Panther mérite désormais sa place au sein du MCU. En parlant de place, si vous voulez venir discuter de Black Panther au BGF, c’est par ici que ça se passe !

.gdlr-blog-full .post { width: auto; max-width : 750px; }