Le conte de Mira - Chapitre 2

3
Mai

Le conte de Mira – Chapitre 2

Découvrez le conte viking de la Brasserie Mira, sponsor de Midgard, l’espace viking

CHAPITRE 2

 

La créature le surplombait. Immense, elle posait sur lui deux paires d’yeux d’un turquoise éclatant qui l’envouta un moment. Et puis ce fut la peur qui le saisit, remontant le long de sa colonne pour venir caresser ses bras et les habiller d’une chair de poule.

Incapable de tourner le dos à la créature, il recula rapidement, tâtonnant comme il le pouvait et jonglant entre la terreur et la surprise.

Ses pieds dérapèrent contre un amas rocheux, entaillant sa peau. Il trébucha sur le sol et tomba avec une exclamation étouffée. Il rampa, se recula, avant de rencontrer une paroi. Un tremblement le parcourut lorsqu’il se rendit compte qu’il était ainsi à la merci de la créature à deux têtes. Il fixa, effaré, ses têtes de loups qui s’approchaient de lui de plus en plus.

Alors il se recroquevilla, les mains sur la tête et les jambes repliées : il sentait le souffle de ses têtes de plus en plus près. Un grondement s’en échappait de même que la chaleur de ses respirations. Et puis… les têtes s’immobilisèrent et il crut voir ainsi venu le temps pour lui de rejoindre le Valhalla.

Les yeux fermés il acceptait sa destinée…mais de longues secondes se passèrent sans que rien ne se passe. Puis les secondes devinrent des minutes et il finit par ouvrir les yeux, à la fois curieux et surpris, inquiet et soulagé.

Il sentait sur son visage le souffle chaud de la créature et lorsqu’il ouvrit les yeux, il se rendit compte qu’elle n’était réellement qu’à quelques centimètres de lui et le regardait d’un air qu’il jugeait curieux. Ses deux têtes semblaient le regarder de tous les côtés, se penchèrent, le détaillèrent puis le fixèrent droit dans les yeux.

Et une voix s’éleva, raisonnant dans la caverne. Profonde, douce, marquée par le temps, elle s’échappa   de la créature sans que celle-ci ne bouge, faisant sursauter le jeune homme.

« N’aie pas peur… Je suis Mirabilis, chimère gardienne de la source…Je ne te veux aucun mal »

Une chimère ? Quelle était donc cette étrange créature ? Surpris et interloqué, il releva la tête et se redressa pour lui faire face. Sans comprendre pourquoi, se disant même qu’il était un peu hébété et bien intrépide, il lui répondit. Il lui donna son nom, lui demanda pourquoi elle ne l’avait pas tué, et ce qu’était la source.

Il prit également le temps de détailler la créature avec plus d’attention, moins inquiet pour sa vie, il se prit à s’émerveiller devant la splendeur de

l’animal et de la profondeur de ses yeux.

Le temps s’écoula lorsqu’il écouta la réponse de Mirabilis, lorsqu’il écouta son histoire, ses passions et lorsque leur rencontre devint une discussion. Il se retrouva ainsi assis en tailleur sur un rocher froid s’émerveillant de ces récits autant qu’elle s’enthousiasmait à les raconter.

Il ne finit par quitter la grotte que lorsque le soleil avait depuis longtemps été chassé et lorsque son ventre, grondant, avait fini par alerter la chimère et le jeune homme du temps déjà passé. Se faufilant entre les rochers, il retrouva rapidement l’air libre, le son des vagues et la fraicheur de la soirée.

Avec un dernier regard en arrière, il se demanda s’il n’avait pas rêvé tout cela.

La brasserie Mira, antre de la chimère à deux têtes et laboratoire de toutes les curiosités du bassin d’Arcachon, vous accueille tous les jours dans son Pub de 10h à 23h. Bière naturelle à l’eau de source et décoction naturelle de l’atmosphère du pays et de l’imagination de ses créateurs, venez vous restaurer et découvrir de curieux plats signatures cuisinés à la bière Mira par Valentin Deveaux.

Venez visiter l’espace de production et découvrir les secrets de fabrication de la bière Mira.

 

 

Prenez un pass pour nous rejoindre sur Midgard

Répondre

Répondez au CAPTCHA pour envoyer votre message : *

.gdlr-blog-full .post { width: auto; max-width : 750px; }